Syrie

Toutes les vidéos - Syrie

Syrie: La République héréditaire

La Syrie occupe une place particulière dans la géopolitique du Moyen-Orient. Dirigée par la communauté alaouite (une secte issue du chiisme) et alliée à Téhéran, elle est le point d’entrée de l’Iran dans le monde arabe. Et sa proximité avec Israël rend dangereuse toute déstabilisation.

Or, Damas se trouve aujourd’hui confronté à une contestation populaire sans précédent. Des pans entiers de la société (surtout la jeune génération, le jil el jadid) rejettent ce régime violent et corrompu, au pouvoir depuis cinq décennies. Mais le président Bachar el-Assad, qui a « hérité de la République » à la mort de son père en 2000, ne veut pas lâcher prise, appuyé par un appareil sécuritaire extrêmement efficace.

Son régime militaire laïc baasiste se positionne comme rempart contre l’islamisme, très présent dans une société syrienne à majorité musulmane sunnite. Dans ce contexte, la position des minorités, notamment alaouite, druze et chrétienne, est ambiguë. Dans son jeu de division, le régime syrien les a souvent favorisés au détriment des sunnites.