Tunisie

Toutes les vidéos - Tunisie

Tunisie: L’ennemi intime

L’élection de l’Assemblée constituante a été marquée par deux faits majeurs : la forte participation et la forte poussée du parti Ennahda. Considérés depuis plusieurs mois comme les grands favoris du scrutin, les Islamistes font leur entrée par la grande porte sur la scène politique tunisienne.

Cette perspective inquiète à l’extérieur, parmi les chancelleries occidentales, mais aussi à l’intérieur du pays. De droite à gauche, les républicains tunisiens, partisans non pas d’un modèle laïc – en Tunisie, l’islam est religion d’Etat – mais d’un Etat fort, redoutent que leur victoire  n’encouragent les radicaux islamistes.

A ce titre, les femmes auront un rôle particulier. Elles bénéficient en effet d’un statut plutôt libéral : droit de divorce, scolarité obligatoire… Et c’est à l’aune du combat qu’elles mèneront pour leurs droits qu’il faudra jaugerla Tunisie. Par ailleurs, l’émiettement des partis politiques laisse craindre une forte instabilité parlementaire. Enfin, la mafia, le retour des benalistes et l’irruption de la violence sont autant d’inconnues qui menacent l’avènement dela Tunisie nouvelle.