Le monde arabe en révolution(s)

Ahmed El Lozy : « L’Egypte de province n’est pas celle de Tahrir »

02 décembre

20111202

Les listes islamistes des Frères musulmans, du parti salafiste Al-Nour et du parti Wassat, modéré, ont remporté à elles trois 65,25 % des voix lors du premier tour des élections législatives, selon les données officielles. Le taux de participation a atteint 62% ; notre blogueur Ahmed El Lozy regrette de s’être abstenu…

Deux jours ont passé depuis la fin de la première étape des élections législatives et tout indique une large victoire des formations islamistes. Pas surprenant, compte tenu du fait que les partis non-islamistes sont relativement nouveaux. N’oublions pas non plus que les Islamistes ont continué leur campagne électorale, pendant que leurs adversaires séculaires, gauchistes et libéraux se souciaient des affrontements place Tahrir, au Caire.

On s’imaginait que l’apathie des partis islamistes face à ces événements allait les faire s’écrouler dans les suffrages, d’autant que l’opinion publique commençait peu à peu à pencher en faveur des manifestants. Jusqu’à la semaine dernière, je pensais même que le processus électoral allait échouer…

Mais l’Égypte n’est pas Tahrir et les préoccupations de la classe intellectuelle et militante des grandes villes ne sont pas les mêmes que celles des habitants de province. La décision de plusieurs formations de gauche de choisir le boycottage pour protester contre le Conseil suprême des forces armées (CSAF) n’a pas aidé non plus. Pour rappel, ce dernier cherche à imposer des principes « supra-constitutionnels » pour limiter les pouvoirs du futur Parlement.

Personnellement, j’ai fait le choix de ne pas me déplacer au bureau de vote, afin d’exprimer mon rejet de cet « os pourri » que nous lance le CSAF. Je commence déjà à regretter ma décision, car la majorité de la population – 62% des électeurs sont allés voter, contre 2% aux dernières « élections » sous Moubarak – semble prête à participer au processus démocratique « géré » par le CSAF. Ce vendredi encore, quelques milliers de manifestants  ont occupé la place Tahrir pour commémorer les morts de ces dernières deux semaines ; on s’attendait à ce qu’ils soient des centaines de milliers…

Élections en Égypte – Suivez le blog aux regards croisés avec Tangi Salaün and Ahmed El Lozy

 


Ahmed El Lozy est diplômé en sociologie de l’université américaine du Caire. En 2007, il devient assistant du réalisateur Yousry Nasrallah pour le long-métrage L’Aquarium et entame une carrière dans l’industrie audiovisuelle. En 2010, Ahmed s’envole pour la République tchèque, afin d’étudier le cinéma à la FAMU, et réalise son premier court-métrage, Nocni Smena. De retour au Caire en 2011, il est engagé par le site Al-Masry Al-Youm, en tant que journaliste vidéo.

Twitter : @ellozy

blog comments powered by Disqus